AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 noam (+) We’re all stories in the end.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 97
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 22/12/2012

MessageSujet: noam (+) We’re all stories in the end.   Sam 22 Déc - 20:38



rus-beckett, noam milo
une citation assez courte ici. une citation assez courte ici.
nom, prénom : rus-beckett. ◭ surnom : no', Jane ◭ âge : 22 ans. ◭ origines : franco-canadienne. ◭ statut : céliabtaire. ◭ études/ métier : étudiant en psychologie ◭ caractère :pessimiste,déterminé,dépendant ,franc ,perfectionniste, familier,altruiste,taquin,puéril,souriant,résigné,secret,menteur,lunatique, susceptible,sociable,affectueux,maladroit, opportuniste, indécis, parfois beau-parleur, . ◭ groupe: les financiers meringués. ◭ crédit :tumblr[/div]
tu aimes:les fêtes, se promener à moitié nuit chez lui,elle, regarder les films d'horreur, les produits de luxes, bonnes nuits les petits, les femmes intelligente et mures, inventé la vie des passants lorsqu'il boit un café ou mange un hamburger. ◭ tu n'aimes pas: dormir seul, être seul, les films romantiques, les gens insistants, les tortues. ◭ ton avis sur san diego: magnifique ville idéal pour faire la fête ◭ la célébrité sur ton avatar:colton haynes◭
in real life
prénom et pseudo : bourriquet ∞ âge : 19 yo ∞ sexe : F ∞ comment as-tu connu le forum ? grâce à la merveilleuse impératrice h. ahna-lynn winsor ∞ raconte-nous ton point de vue sur le forum : whoua. ∞ tes autres comptes sur sssd : no. ∞ personnage inventé ou scénario ? inventé. ∞ célébrité : colton haynes. ∞ code du règlement : (NOË)


Dernière édition par Noam Rus-Beckett le Dim 23 Déc - 12:32, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 97
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 22/12/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Sam 22 Déc - 20:39

our story
L'histoire de votre personnage, à présenter sous la forme que vous désirez en une TRENTAINE DE LIGNES. 2008


« Tu restes chez moi ce soir ? » dit-il en collant son front contre le sien, leurs lèvres se frôlèrent quelques secondes. Il n’a pas envie d’être seul, il a horreur de cette sensation, maintenant qu’il à elle, cette ravissante jeune fille, il ne le sera plus, pendant un temps du moins. Il sait lire à travers les réactions de son visage, il sourit alors et pour la peine elle l’embrasse en enfonçant ses petits doigts dans sa chevelure brune. Lui, il s’agrippait à ses cuisses et l’attirait délicatement contre son corps ; il ne savait plus s'il l'aimait, mais bordel qu'est-ce qu'elle le rendait dingue ; elle était si belle. S'il ne l'aimait pas il était fou de sa beauté et de sa façon d'articuler ses phrases. Il caressait sa joue d'un air attendrie, tandis qu’elle se mordillait les lèvres. Il avait besoin de ça, d’une fille qu’il l’aimait, qui était là lorsqu’il ouvrait les yeux, qui le serrait dans ses bras. Il appréciait la douce chaleur que provoque l’amour, sa réputation éloigne les bonnes filles, attirant les mauvaises, qui ne veulent que sa peau et son fric. Elle, il ne sait pas comment il la trouver, comment elle a accepté de vouloir se mettre avec lui malgré sa réputation. Ah, oui il s'en rappel il lui a donné une journée rien qu'à elle pour lui prouver qu'il n'est pas l'homme que l'on dit. Il aime cette blonde, elle l'aime aussi, son amour est si pur alors que celui de Noam est différent. Il sait qu'un jour il va ternir cette pureté, mais il ne veut pas la laisser s'en aller. Cette relation n'était que vouer à l'échec et à la destruction. 
[...]
Il est l'accident sur sa route, il tourne autour d'elle, de son âme la tourmente, la déchire, ses mains agissent avant qu'il ne puissent les stopper, elle ne pourra plus fuir de lui, il la rattrapera, il se fera pardonner, il l'a piéger avec lui dans ce monde qui les détruits, lui qui est effrayé par la solitude, elle effrayée qu'un jour il ne la regarde plus et qu'il la laisse seule, qu'elle se sente aussi seule que lui alors qu'avant de le rencontrer elle était si heureuse. Elle sait bien, qu'il est dans ce monde d'ivresse, la fête, t la chair, l'envie de se perdre dans les nuits. Elle ne sait plus ce qu'elle peut croire, il ne sait plus quoi lui dire pour qu'elle le croit. Elle croyait tout, il ne croyait rien, elle est pur il était son obscurité, il l'a envahie sans qu'elle peut illuminer son cœur de cette pureté. Il l'aime à en mourir, à la détruire.
[...]

Il est là dans cette pièce vide, il n'y plus aucune trace d'elle, hormis ses affaires à lui dans un carton, des photos d'eux, souvenir de leur amour et de leurs vie vécu ensemble. Elle est partie, elle l'a abandonné complètement laissé seul, elle qui lui avait promis qu'elle ne commettrait jamais cet acte voilà qu'elle laisse derrière elle à peine la trace de son passage. Tel un ouragan elle à tout balayé laissant les dégâts derrière elle. Il se sent si mal, tellement trahi que des larmes viennent bordés ses yeux azurs. Sa main glisse sur son visage pour estomper cette tristesse, il s'appuie au mur il en besoin. La pièce semble tourner d'un seul coup, sa poitrine lui fait mal. Elle quitter, elle la laisser, elle est partie, i ne la reverra plus jamais, aucune trace, même pas un mot d'adieux, rien de tout ça. Elle le laisse crever seul dans ses péchés et ses envies. Il l'a perdu elle aussi, tout le monde finit par le quitter et le laisser seul, l'abandonner et lui il ne fait que se perdre un peu plus du chemin de la raison et de la bienveillance. Ses jambes tremblent, elles se plient, il glisse le long du mur, tous ses membres se mettent à trembler. Il ne va plus jamais la revoir. Il a essayé tant de fois à l'appeler, mais rien que cette voix qui signale que le numéro n'est plus attribué. Sa respiration s’accélère, sa poitrine lui est si douloureuse, il n'en connait pas la cause mais tout s'assombrit autour de lui, il suffoque d'un seul coup. Il sent un contact si froid sur sa joue, tout semble si loin et cette lumière si proche. "Monsieur Rus?" la voix de cette petite vielle qui agrippe son col, il voit son visage ridé puis plus rien.
« Monsieur Rus-Beckett, vous avez fait un . » la voix du médecin raison dans sa tête, il se sent mal, la bouche pâteuse, il sent l’odeur de l’hôpital, ses murs blancs. Merde son cœur s’est arrêté pour elle. « Vous êtes obligés de prendre ceci, et de venir passer des examens médicale pour voir l’état de votre cœur. » bien, qu’il en soit ainsi il va crever car son cœur va s’arrêter, il n’ira pas à ces examen médicaux, non il ne souhaite pas continuer à vivre. Non parce qu’elle est partie, c’est qu’il est terriblement seul et le sera pour l’éternité. Il n’a plus la niaque de vivre si personne n’est là pour lui tenir la main. On le forcera à prendre ces foutus traitement, le paternel est revenu, ses examen médicaux pour lui dire que son cœur peut lâcher, que s’il lâche une deuxième fois il lui en faudra un nouveau. Et lui, il ne pense qu’à elle, à son sourire, sa façon de s’humecter les lèvres lorsqu’elle est nerveuse, comment a-t-elle fait pour le laisser seul? Elle le détestait tant que ça ? comment cela se fait-il ? Il a bien vu qu’elle ne l’aimait plus de cette manière pur mais jamais il a vu de la haine dans ses prunelles. C’est donc ainsi il va devoir vivre sans elle.

[...]
2011

Il est là, étendu sur le dos, ses prunelles complètement éclatés par le litre d’alcool avalés, par la drogue fumé, des gouttes de sueur perles sur son front, son souffle est court. La musique bourdonne toujours, des rires éclatent. »C’était super » articule cette femme aux ongles vernis, elle pose ses lèvres sur les siennes et recouvre son corps squelettique de l’unique tissu qui lui sert de robe. Elle se retire avec ses longues jambes, le bruit de ses talons s‘éternise dans le couloir. Il est là allongé seul, ses prunelles marron fixant le plafond, seul avec lui-même. Il a uniquement des amis par intérêt, personne ne se soucierait de sa santé, c’est bien le brun qui a choisi cette direction pour n’être jamais seul, être aimé. Aimé il l’est juste parce qu’il a de l’argent et qu’il organise des fêtes mémorables, qu’il met l’ambiance et qu’il attire les filles. Et comme il n’est pas forcément dragueur, qu’il ne couche pas toujours à gauche et à droite, cela lui arrive de temps à autre pour ne pas être mal vu ou parce que c’est un homme et qu’il en a besoin. Il met fin à cette méditation en lâchant un fin soupire et d'un mouvement apathique, il se soulève. Assis au bord de son lit, il se frotte le visage, haïssant d'être envie de tel sentiment d'amertume, n'étant pas de cette nature, il n'a que rarement l'habitude d'être si peu joyeux. Mais cela lui arrive de plus en plus, il n’arrive plus à ce dire toute ses choses positifs. Il repense à sa vie, à son père, au départ poussé pour ce pays, il ne sait même plus le nombre d'année qu'il n'a pas vu les traits de son paternel, huit ou neuf, peut-être plus. A toutes ces déception amoureuse, à sa dernière non pas parce qu’il l'a plus aimé mais c'est la relation auquel il a plus cru que ça allait marcher et surtout la plus récente. Il manque cruellement de personne qui l’aime pour sa juste valeur et non pour son argent et son gout des fêtes. Il se lève dans l'espoir de retrouver sa personnalité habituel, son côté d’homme déprimé doit se dissiper. Il baisse la poignée et pousse la porte qui amène à la salle de bain, il plonge ses mains sous le petit filet d'eau tiède qu'il vient d'allumer, il lève les yeux face au miroir, son propre reflet le dégoûte, depuis quand il a l’air aussi mal. ? Il soupire en éteignant l’eau et quitte l’endroit, il laisse son regard se poser sur le vide la pièce. « Et mec t’as finis, moi aussi j’aimerai baiser. » ses prunelles se tournent vers la porte où l’homme impatient tambourine dessus. Il enfile ce qui lui appartient et posa sa main sur la poignée, il reste une minute, et lorsqu’il ouvre la porte il à ce sourire splendide et réjouit. « Désolé mec, vas te vider tu en as bien besoin. » il pose sa main sur son épaule regardant la fille qui lui sourit en soulevant sa robe, ce monde le blase et pourtant il n’arrive à s’en sortir, il est accro à ce monde qui le détruit. C'est comme s'il aimait ça, il est dit que 
Il arrive dans la salle, attrape une bouteille de bière qu’il ouvre, on lui tend une cigarette qu’il allume, il regard la foule dansante, en euphorie. Il vient se mêler à elle, le sourire aux lèvres. Se foutant bien que le lendemain dans l’après-midi, il sera cet étudiant dont tout le monde s’en fout, les seul appels qu’il aura sera sa mère ou des personnes s’informant d’une fête ou s’il a du « matos » à vendre, personnes pour lui demander si ça va, s'il veut sortir. Tout le monde dit qu'il consacre sa vie aux études et à la fête mais au fond c'est parce qu’il n'a rien d'autre. Ça le tue à petit feu et personne n'est là pour lui dire d'arrêter et de vivre enfin comme les autres. Du moins il n'a plus personne, il a eu cette sulfureuse blonde qui a un jour essayer de le sortir de ce monde, il a refusé et n'a pas écouter. Désormais il l'a perdu, il a perdu l'amour si pur qu'elle lui portait, elle est partie, le laissant seul avec son âme, seul avec sa chair.
[...]
« San diego. » une main lui tend des photos d’elle, bordel cela faisait si longtemps qu’il ne l’avait pas vu. Il contracte sa mâchoire et prend ce que lui tend son interlocuteur. Ses prunelles se posent sur les photos puis son interlocuteur. « Son adresse et ses coordonnées son dedans. » il affiche ce léger sourire, c’est donc ainsi, il va pouvoir la revoir, elle qui l’a quitté. Il n’a pas pu attendre, il a fallu qu’il fasse des recherches pour la retrouver, elle n’allait pas si facilement lui échapper. Il va la retenir, la reconquérir, oui c’est ainsi qu’il prend deux sacs et un billet d’avion pour San Diego. Il est là depuis quelques semaines, il attend le bon moment pour venir resurgir dans sa vie. Il connait cette ville, il y est déjà allé de nombreuse fois lorsqu’il était gosse, plus jeunes, son père lui à même laisser ce magnifique loft dans les quartiers les plus riches de la ville. Il n’est pas un chaton perdu dans les rues de San Diego, il sait très bien où il va.
.

_________________
✖️Can't Take My Eyes Off Of You ♡
» I love you baby, and if it's quite alright, I need you baby to warm the lonely nights, I love you baby, trust in me when I say. Oh pretty baby, don't bring me down I pray! Oh pretty baby, now that I've found you stay. Let me love you baby, let me love you
•• unbreakable.


Dernière édition par Noam Rus-Beckett le Sam 22 Déc - 21:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

et puisqu'on n'atteint pas le cielà moins de s'y brûler les ailes.
avatar

et puisqu'on n'atteint pas le ciel
à moins de s'y brûler les ailes.
✖ PÂTISSERIES VENDUES : 5723
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 06/05/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Sam 22 Déc - 20:44

BIENVENUUUUE. J'adore ton pseudo. & puis Colton. Je valide ton code.

_________________
LOVE IS A DRUG
AND YOU ARE MY CIGARETTE
Encore un sourire à effacer de la mémoire, un regard qu'il faudra éviter tellement de fois. Combien de caresses à arracher aux souvenirs si présents de nos corps encore mêlés au souffle de nos voix ? (calogero, signature de love.disaster)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 1080
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 26/05/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Sam 22 Déc - 20:44

OHMYGAD Colton Franchement, super choix
Welcome

_________________
Chloé & Ivy-Poppy « Elle me manque. C’est atroce, elle me manque tellement. C’est pas par vagues, c’est constant. Tout le temps, sans répits.
.KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 1783
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 30/05/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Sam 22 Déc - 20:50

Bienvenue à toi joli garçon
Si tu croise mon chemin, attention à tes fesses

_________________
If you’re still alive my regrets are few, If my life is mine, what shouldn’t I do? I get wherever I’m going, I get whatever I need. While my blood’s still flowing, and my heart still beats…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 119
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 17/12/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Sam 22 Déc - 20:51


Bienvenue, avec sexy Colton

_________________
Je pense que j'aurais dû profiter de nos conversations tant qu'elles étaient encore là. Oui, j'aurais vraiment dû, parce qu'aujourd'hui et chaque jour qui passe je ressens cette tristesse qui m'envahit quand je te croise et quand je te regarde... ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 471
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 16/12/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Sam 22 Déc - 20:52

Colton c'est juste l'homme du quel je deviens de plus en plus amoureuse chaque jour
Bienvenu ici

_________________
    Sara-Lynn ✖️ Always&Forever♡
    » Il n’y a aucune honte à avoir peur, on a tous peur de quelque chose. Le secret, c’est d’identifier exactement d’où elle vient, parce qu’une fois que t’as mis un visage dessus, là tu peux lutter, tu peux vaincre tes peurs et même les apprivoiser et en faire des forces. •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 122
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 20/12/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Sam 22 Déc - 21:07

bienvenue. I love you

_________________
bientôt sur vos écrans. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 97
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 22/12/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Sam 22 Déc - 21:21

QUe de belles filles rien que pour moi merci à vous! Oui Colton est merveilleux, c'est une évidence!
Ahna tu es peut-être mon impératrice mais tu ne m’effraie pas!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

➸ BIBICHE IS YOUR GODDESS.
avatar

BIBICHE IS YOUR GODDESS.
✖ PÂTISSERIES VENDUES : 851
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 19/05/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Sam 22 Déc - 21:27

    Teen Wolf... Colton...
    JE LIIIIKE

    Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche

_________________

Valentina Bianka-Lynn Hart
« And now, I need to know is this real love, or is it just madness keeping us afloat ? And when I look back at all the crazy fights we had, like some kind of madness was taking control. I have finally seen the light, I have finally realized, I need to love. Come to me, just in a dream, come on and rescue me. Yes I know, I can be wrong, maybe I'm too headstrong. Our love is Madness » ▬ Muse ;; Madness.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

acide à s'en brûler le coeur
avatar

acide à s'en brûler le coeur
✖ PÂTISSERIES VENDUES : 2190
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 13/08/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Sam 22 Déc - 22:19

BIENVENUUUE. N'hésite pas si t'as besoin de quoi que ce soit.

_________________
OH J'EN RÊVE ENCORE; MÊME CASSÉ, IVRE MORT.
4 millions de silences, de regrets qui dansent. Les questions, les soupirs et les sentences... Je préférais ses absences. Elle était mon vent, mes ailes ; ma vie en plus beau. Et était-elle trop belle, suis-je trop sot ? N'aime-t-on jamais assez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 175
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 16/12/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Sam 22 Déc - 22:49

COLTON
bienvenue à toi parmi nous tu as fait un très bon choix I love you

_________________
you rock ♡
I'm just me, Parfois je pense qu’on gâche nos mots et qu’on gâche nos moments. Et qu’on ne prend pas le temps de dire les choses qui nous tiennent à cœur quand on en a l’occasion.❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Dim 23 Déc - 0:11

    bienvenue (:
Revenir en haut Aller en bas


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 213
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 27/10/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Dim 23 Déc - 7:47

Colton
Bienvenue, ton pseudo gère presque autant que ton avatar

_________________

Peter Sirius Cohen

« Got no reason, got no shame Got no family I can blame Just don't let me disappear I'mma tell you everything So tell me what you want to hear Something that were like those years Sick of all the insincere »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Emotions make us weak. ❥
✖ PÂTISSERIES VENDUES : 205
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 18/12/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Dim 23 Déc - 11:00

Bienvenue = )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

isalyne ✇ la perfection existe, j'en suis la preuve..
avatar

isalynela perfection existe, j'en suis la preuve..
✖ PÂTISSERIES VENDUES : 4247
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 26/04/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Dim 23 Déc - 11:37

BIENVENUUUE. I love you
colton et ton pseudo

_________________
+ Je vous en prie, soyez mon ennemie. Le poison me dévore de vous aimer si fort. Je vous conjure vos pensées me torturent, j'ai beau livrer bataille je ne suis pas de taille. Je me perds à vouloir me défaire de ces liens qui nous serrent. Je me bats contre toi... je me bats contre moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sea-sugar-sd.com/

avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 226
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 20/12/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Dim 23 Déc - 11:51

BIENVENUE et bonne continuation pour ta fiche. I love you

_________________
burning red ♡
And you throw your head back laughing like a little kid. I think it's strange that you think I'm funny cause he never did. I've been spending the last 8 months thinking all love ever does is break and burn and end. But on a Wednesday in a cafe I watched it begin again. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 97
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 22/12/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Dim 23 Déc - 12:24

Et bien quel accueil merveilleux, je vais aimer être ici merci à vous tous

_________________
✖️Can't Take My Eyes Off Of You ♡
» I love you baby, and if it's quite alright, I need you baby to warm the lonely nights, I love you baby, trust in me when I say. Oh pretty baby, don't bring me down I pray! Oh pretty baby, now that I've found you stay. Let me love you baby, let me love you
•• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 1783
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 30/05/2012

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   Dim 23 Déc - 12:54

Pourtant, tu devrais avoir peur


te voilà validé p'tit macaron !
bienvenue sur sea, sugar & san diego
Maintenant que ta fiche est validée, tu es prêt(e) a rejoindre le monde fifou de Sea, Sugar & San Diego . Comme on est un staff adorable, on va te guider un peu, aies confiance . Pour commencer, viens recenser ton avatar ici, c'est une étape obligatoire. Une fois ceci fait, tu peux jeter un oeil à la section parrainage si tu as besoin d'aide pour t'intégrer, sait-on jamais, si tu es timide... Alors n'aies pas peur, clique ici. Il y a le passage incontournable de la fiche de lien, section copains comme cochons, parce qu'il faut bien se trouver des copains quand même: plus on est de fous, plus on rit . Et n'oublie pas d'aller faire une demande de logement par ici, parce que ce serait dommage de dormir sous les ponts alors que tu pourrais avoir un petit nid douillet rien qu'à toi

Voilà, tu sais tout ! Si tu as la moindre question, n'hésite pas a contacter le staff . Et surtout: HAVE FUN !!! :)

_________________
If you’re still alive my regrets are few, If my life is mine, what shouldn’t I do? I get wherever I’m going, I get whatever I need. While my blood’s still flowing, and my heart still beats…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: noam (+) We’re all stories in the end.   

Revenir en haut Aller en bas
 

noam (+) We’re all stories in the end.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SEA SUGAR AND SAN DIEGO™ :: 
 :: MONTREZ VOS PAPIERS ITOU ! :: ILS ONT PASSÉ LA DOUANE
-