AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 + welcome to the mad house. (pranavet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

et puisqu'on n'atteint pas le cielà moins de s'y brûler les ailes.
avatar

et puisqu'on n'atteint pas le ciel
à moins de s'y brûler les ailes.
✖ PÂTISSERIES VENDUES : 5723
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 06/05/2012

MessageSujet: + welcome to the mad house. (pranavet)   Mar 25 Déc - 10:11


PRANAV + NOËLYA
welcome to the mad house

•• Le petite blonde pousse la porte de la villa les bras chargés. Bah oui, c'est encore elle qui a dû se taper les courses. Elle se dirige directement vers la cuisine pour tout y déposer et range tout vite fait bien fait. Elle gagne ensuite le salon où elle trouve son colocataire, affalé devant la télé. Rien que pour l'embêter, elle se met devant l'écran, prenant garde qu'il ne puisse plus rien voir du tout, et croise ses bras sur sa poitrine. « Ça te dirait pas de regarder autre chose que ces trucs stupides pour une fois ? » Elle lui lance un regard faussement agressif. Noëlya, agressive ? Ben voyons. Elle lâche alors un petit rire, avant de le rejoindre sur le canapé, tout près de lui. Elle pose la tête sur son épaule. Avec lui, elle est toujours un peu comme ça. Comme chat et chien. « J'ai fait livrer des pizzas pour ce soir, ça te va ? J'avais pas envie de cuisiner. » Même s'ils peuvent demander à un des membres de leur personnel de cuisiner à leur place, Noë a toujours tenu à préparer à manger elle, tout comme faire ses lessives et ce qui va avec. Elle ne les appelle que pour des choses autres, mais elle a toujours été correcte avec eux. Joueuse et taquine, elle pose une main sur le torse de Pranav, posant sur lui son regard bleu-gris. « Tu sors ce soir ou tu restes là ? » demande-t-elle avec un regard aguicheur, pour le chercher. Elle adore leur relation parce que... parce qu'ils ne s'ennuient jamais ! Ah ça, je vous le garantis.

_________________
LOVE IS A DRUG
AND YOU ARE MY CIGARETTE
Encore un sourire à effacer de la mémoire, un regard qu'il faudra éviter tellement de fois. Combien de caresses à arracher aux souvenirs si présents de nos corps encore mêlés au souffle de nos voix ? (calogero, signature de love.disaster)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: + welcome to the mad house. (pranavet)   Mar 25 Déc - 16:48




Te levant avec difficulté,tu grimaçais à la vue du soleil.Il était déjà presque midi,tu n'allais pas te plaindre,surtout qu'il semblait que la villa était tout à toi,ta colocataire s'était absentée.Tu profitais de ton temps libre pour aller te préparer et ensuite glander.Y avait rien d'autres à faire,puis tu avais la flemme de sortir. Tu t'avachis dans le canapé,ton paquet de cigarettes non loin de toi,étant donné ton addiction à la nicotine.Tu commençais à t'assoupir quand tu entendis ta colocataire rentrer,tu te massais les paupières.Tu ne savais pas depuis combien de temps t'étais avachi ici,mais qu'importe,aujourd'hui,tu avais toute ta journée.T'aurais pu être un gentleman et l'aider à ranger les courses,mais qu'est-ce que t'avais la flemme,ne serait-ce que te lever.De toute manière,elle te connaissait maintenant.C'est pas comme si tu lui avais caché cette partie chez toi.Tu croisais les bras,prêtant qu'un œil distrait à l'écran sur lequel se diffusait une série dont tu ne savais même pas de quoi qu'il s'agissait mais la télévision ne te servait que de fond sonore.Réveillé,tu ris lorsque la jeune blonde se planta devant l'écran.« La vue est nettement mieux maintenant.» Tu faisais référence à son corps,tu savais qu'elle devinait tes sous-entendus maintenant.Non,tu ne te gênais pas pour la draguer.De toute manière,elle te connaissait bien de trop à présent.Tu avais pris ce petit air de vieux dragueur invétéré.Vous deux,vous vous amusiez à jouer au chat et à la souris et puis vas-y qu'on se dispute pour rien et vas-y qu'on se rabiboche.Comme des ados.Tu laissais de la place sur le canapé et hochais à la tête lorsqu'elle te demandait si des pizzas te convenait,toi,tu mangeais ce que l'on te donnait,coté alimentation,t'étais pas trop dur.Alors qu'elle avait niché sa tête contre ton épaule,tu t'emparais de ton paquet de cigarettes,l'alluma,en évitant de donner un coup à la belle blonde.Cigarette en bouche,tu en tiras une bouffée et ris à sa question.Tiens,tiens,elle était presque d'humeur aguicheuse ce soir.Tu passais ta main libre dans ses cheveux,l'autre tenait ta cigarette. « Je sais pas,ça dépend qu'est-ce que tu me proposes de faire si je reste là ?» Tu prenais le même ton aguicheur qu'elle avait employé quelques minutes plus tôt.Elle était chanceuse,t'avais pas l'intention de sortir.Parce que t'avais la flemme d'une part,et parce qu'elle était là désormais.


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Revenir en haut Aller en bas

et puisqu'on n'atteint pas le cielà moins de s'y brûler les ailes.
avatar

et puisqu'on n'atteint pas le ciel
à moins de s'y brûler les ailes.
✖ PÂTISSERIES VENDUES : 5723
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 06/05/2012

MessageSujet: Re: + welcome to the mad house. (pranavet)   Mar 25 Déc - 18:13

•• Elle lui adresse un regard faussement sévère suite à sa réplique purement dragueuse. Elle a l'habitude avec lui, et puis... ce n'est pas la première fois qu'ils se cherchent comme ça, à vrai dire. Noëlya ne fait pas ça avec beaucoup de monde, mais avec son coloc', ça lui plait. Elle secoue la tête, l'air désespérée, puis vient se faire une place à côté de lui. Elle soupire en le voyant fumer – elle n'aime pas ça et il le sait, mais elle lui a suffisamment répéter que c'était pour sa santé pour faire encore des commentaires aujourd'hui – et se montre aguicheuse. Elle a terriblement envie de jouer ce soir. Elle se redresse un peu quand il passe sa main dans ses cheveux et plonge son regard dans le sien, murmurant alors d'une voix chaude et sensuelle : « On peut faire plein de choses ici. » Elle lui fait un clin d'oeil, comme s'il n'avait pas compris le sous-entendu. En parlant, elle a passé sa main sous son t-shirt, puis elle se dérobe, se relevant avec un grand sourire. « Bon, monsieur la loque, toi qui est grand, tu peux venir m'accrocher ce cadre s'il te plait ? » Elle a sorti un cadre décoratif du placard et l'observe, l'attendant. Oui oui, elle a envie de l'embêter, et même si ça peut attendre, ou bien qu'elle peut l'accrocher autre part que forcément tout en haut de ce mur, mais elle veut le faire se lever.

_________________
LOVE IS A DRUG
AND YOU ARE MY CIGARETTE
Encore un sourire à effacer de la mémoire, un regard qu'il faudra éviter tellement de fois. Combien de caresses à arracher aux souvenirs si présents de nos corps encore mêlés au souffle de nos voix ? (calogero, signature de love.disaster)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: + welcome to the mad house. (pranavet)   Mer 26 Déc - 12:37




T'étais pas un fan inconditionné de la colocation,non dans le passé,quand tu avais du cohabiter avec quelqu'un d'autre,ça avait été un vrai fiasco. Tu en avais longtemps été dégouté et tu avais préféré te payer un appartement plus petite,en dégotant un job à coté histoire que tu puisses le payer.La personne avec laquelle tu étais laissait constamment le bordel derrière elle,quoi qu'il fasse.C'était un mec,qui pourtant en apparence,t'avais inspiré confiance,mais mon dieu,ce qu'il était bordélique.Toi,tu l'étais aussi,mais à coté de lui,ce n'était rien.T'avais voulu faire de la colocation avec Noëlya parce que tu savais qu'avec elle,ce serait probablement différent,ce qu'il l'était.Tu souris à ses dires et te contentais de tirer une dernière bouffée de ta cigarette,avant de l'écraser contre le cendrier.Tu sentais que cette journée,ou plutôt fin de journée,risquait d'être riche en surprise lorsqu'elle passait ta main sous ton t-shirt.Oui,elle pouvait être plus aguicheuse que toi,c'était surement à force de te côtoyer tous les jours.« Ah ouais,comme quoi ?» Tu faisais l'ignorant bien que tu avais très bien compris ses sous-entendus.Qui ne pouvait pas les deviner avec le geste qu'elle venait de faire?Tu écoutais sa requête,soupirant,avant de lever la tête.« Tu peux pas attendre ?» Voyant son regard insistant,tu saisis le cadre qu'elle te tendait et tu l'accrochais avant de regard la décoration qui l'ornait. « C'est moche en plus.» Tu marmonnais,parce que t'étais surtout un grand fainéant et elle avait fait exprès de te demander de l'accrocher pour que tu te lèves.Tu l'accrochais et te tournais vers,un petit sourire aux coins des lèvres. « Satisfaite ?» Tu t'approchais d'elle,un regard plein de malice,ce regard cachant une de tes idées frivoles,oui,elle t'avait mis d'humeur d'aguicheuse. « Qu'est-ce que tu ferais sans moi ? Ça mérite un sacré remerciement.» Enfin tu disais ça,tu dirais rien.Tu ne savais pas quoi elle allait te répondre,mais t'avais déjà hâte de savoir.


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Revenir en haut Aller en bas

et puisqu'on n'atteint pas le cielà moins de s'y brûler les ailes.
avatar

et puisqu'on n'atteint pas le ciel
à moins de s'y brûler les ailes.
✖ PÂTISSERIES VENDUES : 5723
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 06/05/2012

MessageSujet: Re: + welcome to the mad house. (pranavet)   Sam 29 Déc - 11:15

•• Madame a une phobie de la solitude, elle ne peut pas vraiment vivre seule. Alors, elle adore cette colocation avec Pranav. Elle ne s'ennuie jamais jamais, elle l'adore en plus ce petit brunet, 'fin limite elle se verrait bien faire sa vie avec lui quoi. En plus il a toujours été gentil avec lui. Bon oui, ils sont comme chiens et chats, ils se taquinent non stop, mais c'est pour se prouver qu'ils s'aiment bien au fond, vous voyez ? À croire qu'il déteint sur elle pour qu'elle se montre si aguicheuse comme ça. Que voulez-vous, elle a des jours comme ça. Elle caresse doucement ses tablettes de chocolat, innocente. Elle ne répond rien, ça suffira largement non mais. Elle se lève et alors, lui demande de se lever ahah, elle adore l'embêter c'est dingue, c'est une passion. Elle lui lance un regard sévère ; non c'est pas moche. Elle le regarde l'accrocher, restant à côté de lui comme si elle le jaugeait, puis hoche simplement la tête, ne s'attendant pas à ce qu'il se prenne au jeu lui aussi. Finalement, peut-être que c'est une humeur contagieuse. Elle ne se dérobe pas, relevant les yeux pour les plonger dans les siens, hochant les épaules de façon désinvolte. « Eh bien je ne sais pas moi... Quel est ton prix pour ce service ? » demande-t-elle d'une voix chaude et basse, se demandant bien ce qu'il va trouver à lui répondre. Elle pose sa main lentement sur son torse, le cherchant clairement. Elle s'est rarement montrée si direct, bien que pour elle, elle ne fasse que s'amuser et que rien n'est vraiment sérieux entre eux.

_________________
LOVE IS A DRUG
AND YOU ARE MY CIGARETTE
Encore un sourire à effacer de la mémoire, un regard qu'il faudra éviter tellement de fois. Combien de caresses à arracher aux souvenirs si présents de nos corps encore mêlés au souffle de nos voix ? (calogero, signature de love.disaster)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: + welcome to the mad house. (pranavet)   

Revenir en haut Aller en bas
 

+ welcome to the mad house. (pranavet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SEA SUGAR AND SAN DIEGO™ :: Archives de rp's-