AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 + les rues sont mortes et moi je meurs de les voir mortes autant que moi. (tate-naylh)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

et puisqu'on n'atteint pas le cielà moins de s'y brûler les ailes.
avatar

et puisqu'on n'atteint pas le ciel
à moins de s'y brûler les ailes.
✖ PÂTISSERIES VENDUES : 5723
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 06/05/2012

MessageSujet: + les rues sont mortes et moi je meurs de les voir mortes autant que moi. (tate-naylh)   Mar 1 Jan - 23:21


TATE + NOËLYA
et j'en veux à la terre entière
alors maudite soit-elle

•• Elle erre dans les rues. L'allure un peu bohème, ses mèches de cheveux s'égarant comme audacieuses et rebelles. La petite blonde s'égare, marche là où ses pas la portent et s'en remet entièrement au hasard. Les questions se bousculent dans son esprit avec tant d'insistance qu'elles en deviennent incompréhensibles et qu'elle choisit de les délaisser. Elle s'est presque enfuie de sa villa, l'insolente. Ne pouvant plus faire face aux interrogations qui la coulent et la trainent vers le fond, elle a décidé de donner son âme à Lucifer ce soir. Pourquoi ne pas traîner dans un bar ? Se saouler jusqu'à oublier qui elle est ? Ce n'est pas son genre pourtant... Ou bien croiser un dealer et partir au septième ciel ainsi ? Elle n'en sait rien, mais il faut qu'elle fasse quelque chose. Vendredi soir, à l'horizon est tombé le noir; et bientôt les lampadaires s'allumeront sur son passage fugace et dérisoire. Sans savoir pourtant que ce soir-là, personne ne la verra, la petite Archibald. Cette grâce peu calculée mais toujours retrouvée dans son allure d'échappée belle, elle n'a pas le temps de crier lorsqu'on la ceinture à la taille soudainement.

_________________
LOVE IS A DRUG
AND YOU ARE MY CIGARETTE
Encore un sourire à effacer de la mémoire, un regard qu'il faudra éviter tellement de fois. Combien de caresses à arracher aux souvenirs si présents de nos corps encore mêlés au souffle de nos voix ? (calogero, signature de love.disaster)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

+ les rues sont mortes et moi je meurs de les voir mortes autant que moi. (tate-naylh)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SEA SUGAR AND SAN DIEGO™ :: 
 :: MISSION VALLEY :: Mission Valley's street
-