AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 205
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 26/12/2012

MessageSujet: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Dim 13 Jan - 18:19


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
❝... That's the only thing that has not changed.❞


Comment s'était-il retrouvé perdu dans un château dans lequel il n'avait même pas l'intention de se rendre ? Il n'y avait qu'Alec pour faire ça, il devait être la seule personne capable d'aller se perdre là où il ne voulait même pas aller. Au départ, ce bal masqué ne l’intéressait pas, et puis sa curiosité l'avait emporté, comme souvent, et il avait voulu jeter un coup d'oeil. Si elle était à San Diego, il y avait peut-être une chance d'y trouver sa petite soeur... Et, en cas de déception, ce qui devrait certainement arriver, il trouverait peut-être quelqu'un à qui parler. Mais il n'avait trouvé personne, encore moins Eden, et, au moment de partir, il ne savait plus par où aller. Le jeune homme sortit son téléphone de sa poche et composa le numéro d'un ami qui connaissait à peu près le château. Après dix minutes de conversation téléphonique, il commençait à se demander s'il ne s'était pas trompé dans ses indications pour qu'il le retrouve... En même temps, ce n'était pas labyrinthique pour rien. Alors qu'il allait faire remarqué à son interlocuteur que c'était peine perdue et qu'il se débrouillerait, autant qu'il ne se perde pas également, Alec perçut des bruits de pas au bout du couloir. Une femme, semblait-il, excepté si les hommes se mettaient aux talons et, dans ce cas, ce serrait à signaler à Poisoned Candies lorsqu'il serait sorti de sa fête. La jeune femme, c'en était bien une, par chance, ne tarda pas être visible. Et sa vision faillit faire lâcher son portable au barman. Il cligna des yeux à plusieurs reprises, pour être sûr qu'il ne s'était pas assoupi. Il était bien éveillé, et cela lui fit encore plus peur. A l’instant, il devait avoir la tête de quelqu'un qui a vu un revenant. Pas étonnant, c'est exactement ce qui se passait. « Je... Je te rappelle, d'accord !? » Sans attendre la réponse, le jeune homme décolla l'appareil de son oreille et coupa la communication. Il passa une main dans ses cheveux, d'un geste nerveux, et ouvrit la bouche pour parler, mais aucun son ne sortit. C'était sa soeur. Il ne pouvait pas se tromper, pas même après cinq ans sans la voir. Alec l’aurait reconnue entre mille, elle avait changé, indéniablement, mais il était son grand frère et, quoi qu'il arrive, il savait la reconnaître. « Eden ? » Alors que son crâne était au bord de l'explosion tellement il avait de choses à lui dire depuis cinq ans, il ne parvenait pas à dire autre chose que son prénom. Sa soeur, qu'il avait cherchée dès sa sortie de maison de correction et qui n'avait cessé de lui manquer, à chaque seconde, depuis qu'ils avaient été séparés, se trouvait là, à quelques mètres. Elle avait grandi, était devenue une jeune femme, une très belle jeune femme. Alors qu'il avait en tête l'image de la petite fille de douze ans apeurée qu'il avait tenu dans ses bras des nuits entières lorsqu'elle cauchemardait. A l'époque, il ne savait pas encore ce qui lui faisait si peur...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je prie avec un seul mot, un nom [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Aloa
« It’s for you I walk through a storm It’s for you I lay me down There is nothing that I wouldn’t do for you When you call I’ll be right there I’ll turn my world right around for you Don’t you see, don’t you see I’m here »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 29
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Dim 13 Jan - 20:32


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Lorsqu'une bonne amie m'avait parlé de ce bal masqué, j'avais de suite trouvé l'idée géniale et j'avais accepté d'y participer. Je ne savais pas trop ce que j'allais faire une fois là-bas, mais je trouverais bien. Après tout, c'est pas comme-ci j'avais la chance d'aller faire la fête dans un magnifique château, alors je n'allais certainement pas m'ennuyer. Exceptionnellement, ma mère avait joué le chauffeur, ne voulant pas que je prenne le risque de me salir et d'abîmer ma jolie robe en conduisant. Puis je ne me voyais pas faire un aussi long trajet. J'étais arrivée une heure après le début de la fête, vêtue d'une robe corset mauve pâle arrivant aux genoux, faites de plumes et de volants. Discrète, mais sublime. La vendeuse et ma mère étaient d'accords pour me dire qu'elle m'allait comme un gant. Et c'est vrai que je me trouve jolie dedans.

J'avais été accueillie par un de mes amis, un joli garçon, très élégant que j'avais reconnu malgré son masque, grâce à son aftershave. Lui et moi avions passé notre début de soirée ensemble, avant que quelques amis ne viennent se joindre à nous. Puis ayant envie de découvrir la propriété, je m'étais éclipsée, m'aventurant dans des couloirs longs à perte de vue une fois montée à l'étage. Et je me suis retrouvée perdue après seulement cinq bonnes minutes à errer dans les couloirs. Je cherchais désespérément l'escalier pour retourner dans la salle principale, mais impossible. Je soupirais, et me contentais d'admirer les tapisseries et les tableaux affichés. Ensuite, je me dirigeais vers une grande porte-fenêtre qui donnait sur les jardins, et je contemplais les fontaines que j'apercevais. Si seulement je pouvais retrouver mon chemin pour les voir de plus près...

« Eden ? », j'eus un léger sursaut. Pendant un court instant, je restais face à la vitre, persuadée que ce type ne s'adressait pas à moi. La silhouette restait à distance, mais était tournée vers moi. Il n'y avait que nous deux... Comment cet homme connaissait-il mon prénom ? Enfin, mon ancien prénom ? Rien que le fait d'entendre quelqu'un m'interpeller avec ce prénom m'avait chamboulé. Puis cette voix m'était familière, bien qu'un peu moins grave dans mes souvenirs. Réalisant un peu tard à qui j'avais affaire, je tournais brusquement la tête « Alec !? ». La question ne se posait même pas, c'était bel et bien mon frère. Je m'approchais de lui a grands pas, faisant résonner le bruit de mes talons sur le parquet. Une fois en face de lui, je retirais mon masque pour le jeter au sol avant de faire de même avec le sien. Je l'observais un long moment, droit dans les yeux, pour me rappeler à quel point ses yeux me rassuraient à l'époque... Puis je me jetais dans ses bras, lâchant dans un sanglot « Grand frère... ! »



_________________

i'm unbreakable.
brightest smiles hide the biggest pains
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Where are the people that accused me ? The ones who beat me down and bruised me. They hide just out of sight, can't face me in the light. They'll return but I'll be stronger ! God, I want to dream again, take me where I've never been. I want to go there, this time I'm not scared. Now I am unbreakable, it's unmistakable. No one can touch me, nothing can stop me. All you need to do is just trust ♬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 205
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 26/12/2012

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Lun 14 Jan - 17:28

Se perdre dans le dédale de couloirs constituant le château de San Diego n'avait pas posé beaucoup de problèmes, en sortir était légèrement plus compliqué. Donner des indications dont on est très peu certain à quelqu'un en qui on ne peut pas avoir une confiance absolue, c'est aussi un peu compliqué. Le jeune homme était plutôt bien perdu ici, personne n'aurait l'idée de venir l'y chercher. C'est alors qu'une deuxième personne sembla s'être aventurée dans le labyrinthe, et une vision totalement inattendue et stupéfiante s'offrit à Alec. Il manqua de lâcher son téléphone portable, devenu sourd aux paroles de son interlocuteur, ayant l'impression de rêver. Dans ses rêves, ses retrouvailles avec Eden n'avaient pas lieu dans un château, et ils se terminaient souvent en cauchemars... Elle avait changé, physiquement mais certainement mentalement aussi. Elle avait pu démarré une nouvelle vie durant ces cinq longues années, jusqu'à changer de nom, ce que son frère ne savait pas encore mais qui expliquait pourquoi il ne l'avait pas retrouvée et pourquoi elle n'avait pas réagit directement à l'énoncée de son prénom. Elle s'approcha à grands pas tandis qu'il restait paralysé de stupeur et finit par jeter leurs masques au sol. Leurs regards restèrent un moment encrés l'un dans l'autre, faisant remonter à la surface un flot de souvenirs, heureux ou non. La dernière fois qu'il avait croisé ce regard, il était empli de larmes... La jeune femme se jeta dans ses bras en pleurant et Alec la serra doucement contre lui. Il se rendait compte à quel point ces deux mots lui avaient manqués, combien sentir sa soeur contre lui lui faisait du bien et pourquoi il s'était sentit si vide et seul sans elle. Malgré son masque, il l'avait immédiatement reconnue, parce qu'elle faisait partie de lui depuis la première fois que leurs regards s'étaient croisés. « Je suis là, petite soeur... » C'est en le disant qu'il prit conscience que c'était exactement les mêmes mots que ceux prononcés la nuit où il avait tué leur père pour la protéger. Il ne voulait pas la replonger là-dedans, à la voir aujourd'hui, il semblait qu'elle avait oublié, ou du moins surmonté le passé. Lui n'avait pas réussi. Alec avait passé trois ans à répété ou à s'entendre répété son histoire par une psychologue, il n'avait pas pu l'enfouir dans un coin de sa mémoire. Cela l'avait d'abord rendu facilement irritable et solitaire, puis il avait eut vingt ans , et marre de se gâcher la vie, de laisser un mort guider ses pas. Il était devenu les grand enfant que l'on connaissait aujourd'hui, toujorus odieux avec certains, mais également drôle et protecteur, comme avant. Les larmes de sa petite soeur mouillait s veste et il se trouvait incapable de le lui faire remarquer. Une autre fois, il aurait fait mine de lui en vouloir et tout deux auraient été pris d'un grand éclat de rire libérateur, mais elle pleurait sur son épaule et il avait presque envie de l'imiter. Après un moment de mutisme, à se savoir totalement incapable de dire quelque chose d'intelligible, l'aîné Grey s'écarta légèrement de sa soeur, mais sans la lâcher, pour pouvoir la regarder. « Dis-moi que tu vas bien. » Il essuya les larmes sur ses joues, l'embrassa doucement sur le front puis posa les yeux sur sa robe. A première vue, elle n'était pas tombée sur n'importe quelle famille d’accueil....

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je prie avec un seul mot, un nom [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Aloa
« It’s for you I walk through a storm It’s for you I lay me down There is nothing that I wouldn’t do for you When you call I’ll be right there I’ll turn my world right around for you Don’t you see, don’t you see I’m here »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 29
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Lun 14 Jan - 18:11


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je fermais les yeux pour laisser tomber lourdement mes larmes. Je me retrouvais enfin dans les bras de mon frère, après tout ce temps passé loin de lui. J'avais vraiment bien fait de venir, mon enthousiasme m'avait permit de me perdre dans ce dédale de couloirs, et de tomber sur Alec. Je suis sure que quelque part, tout cela était prévu. Laissez moi penser que le Destin y est pour quelque chose, ou le hasard, je n'en sais rien et honnêtement, je me fichais de tout à cet instant. Je ne pensais qu'a serrer mon frère dans mes bras, n'osant pas le lâcher. Je ne voulais pas le lâcher, je voulais rester accrochée a lui jusqu'à la fin des temps si possible, pour être sure que je ne risquais pas de le perdre de nouveau. Ces deux simples mots me firent encore plus pleurer, sa voix douce et rassurante... J'étais aux anges. « Dis moi que je suis pas entrain de rêver... », lançais-je un peu inquiète. Après une longue étreinte, je me reculais difficilement, lui tenant les mains, voulant absolument le toucher, pour être sure que je ne rêvais pas. Je le laissais essuyer mes larmes, lui faisant un petit sourire qui illuminait littéralement mon visage. Je hochais la tête, ne pouvant pas répondre directement tellement ma gorge était nouée, puis enfin je répondais d'une petite voix « Ca va, Alec... Je vais bien, même très bien maintenant ». Je caressais brièvement sa joue, complètement sous le choc avant de reprendre, sur un ton légèrement excité, en le voyant regarder ma robe « Elle est belle hein, tu la trouve comment ?! ». Sur le coup, ma petite tête ne réalisait pas qu'il y avait des choses plus importantes a dire... Ou peut-être que si, mais la pression et la surprise la chamboulait trop.



_________________

i'm unbreakable.
brightest smiles hide the biggest pains
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Where are the people that accused me ? The ones who beat me down and bruised me. They hide just out of sight, can't face me in the light. They'll return but I'll be stronger ! God, I want to dream again, take me where I've never been. I want to go there, this time I'm not scared. Now I am unbreakable, it's unmistakable. No one can touch me, nothing can stop me. All you need to do is just trust ♬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 205
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 26/12/2012

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Lun 14 Jan - 18:59

L'idée qu'il aurait pu se trouver à des kilomètres d'ici si sa curiosité ne l'avait pas poussé à venir jeter un oeil puis à se perdre fit penser à Alec qu'il ne laisserait plus jamais personne lui dire que "la curiosité et un vilain défaut". Il voulait bien tout les défauts du monde si'ils lui permettaient de retrouver sa soeur. Quand on lui avait annoncé qu'il allait se taper un bébé pleurnichard, il n'avait pas imaginé une seule seconde qu'il s'y attacherait, et encore moins qu'il passerait sa vie à la chercher, par amour. Après, il avait trois ans... Il se rendit compte qu’elle pleurait encore plus après qu'il ai pris la parole. S'il la lâchait, est-ce qu'il se réveillerait ? Est-ce qu'il prendrait conscience que ses retrouvailles étaient le fruit de son imagination ? Souffrirait-il encore de son absence ? Les questions qu'il se posait furent résumée par la jeune femme, ce qui lui tira un sourire qu’elle ne put apercevoir. « Je te rassure, si on le pense tous les deux, c'est qu'on ne rêve pas. » Allez savoir pourquoi, cela lui semblait logique. Peut-être parce que dans un rêve on ne vous demande pas si vous rêvez, non ?! Il craignait de se tromper et de se réveiller bientôt, stupéfait et vraiment encore plus malheureux tellement cela lui semblait réel. Cela ne pouvait que l'être... Il lui décocha un sourire joyeux, content de savoir qu’elle allait bien. Eden, aujourd'hui prénommé Tiffany, repris vite le ton enjoué qu’elle avait toujours lorsqu'ils vivaient encore ensemble, excitée à l'idée de parler de sa robe. Sa nouvelle famille devait vraiment être accueillante et aimable. Mais ce n'était pas pour autant qu'Alec avait l'intention de la rencontrer, loin de là. Il lui faudrait du temps avant d'accepter que sa soeur avait des parents qui n'étaient pas les siens, et elle devrait se mettre à pleurer pour l'obliger à les rencontrer. Enfin, si cela se trouvait, elle n'avait même pas l'intention de lui en parler, ou de leur parler de lui, cela fonctionnait dans les deux sens... « Magnifique, elle a été faite pour toi. » Elle lui allait à ravir, comme tout avait-il envie d'ajouter, mais elle le savait, il le lui avait déjà tellement dit auparavant. Il y avait de cela cinq ans, mais cela ne s'oublie pas, si ? « Dis, tu as quand même un peu pensé à moi tout ce temps !? » Si elle disait non, il ne l'étranglerait pas, mais presque. Il la laisserait plantée là toute seule et perdue, et toc.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je prie avec un seul mot, un nom [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Aloa
« It’s for you I walk through a storm It’s for you I lay me down There is nothing that I wouldn’t do for you When you call I’ll be right there I’ll turn my world right around for you Don’t you see, don’t you see I’m here »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 29
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Lun 14 Jan - 21:39


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


« Ouf... », répondis-je simplement, en soufflant doucement. Je pense que si j'étais en train de rêver, le réveil aurait été destructeur. Mes rêves de retrouvailles n'avaient jamais parus si réels, et pour causes, ils n'étaient que le fruit de mon imagination. Et là, c'était vrai de vrai. Vous ne pouvez pas imaginer ce que je ressens à cet instant précis. C'est plus que de la joie, plus que de la surprise... Tout est "plus", tous mes sentiments sont démesurés. Je ne savais pas si j'allais réussir a m'arrêter de pleurer et de sourire. Au moins, cela lui prouvait qu'il m'avait manqué et que je ne l'avais pas oublié durant toutes ces années. Je fis une sorte de révérence telle une princesse, parce que ce soir, je me sentais l'âme d'une princesse, ça changeait de d'habitude « Merci ! Je suis contente qu'elle te plaise ! On a fait fort pour les retrouvailles. ». Dans un château, lors d'une sublime soirée, habillés de façon très élégante... C'était juste magnifique, un rêve quoi. Prenant ma petite bouille taquine et mes yeux rieurs, je répondais « Bah, figure toi que la vie de fille unique c'est pas si mal ! ». Je secouais légèrement la tête, en serrant sa main « A ton avis... Chaque jour, je pensais à toi, me demandant si j'allais te revoir un jour, si j'allais trouver la force de te retrouver. D'ailleurs, il faut que je te montre quelque chose ». Je poussais quelques mèches de cheveux, pour tourner doucement la tête afin de montrer l'arrière de mon oreille, dévoilant un sublime tatouage comportant la lettre A, pour Alec. Je disais ensuite, en le regardant « C'était pour mon anniversaire, j'ai demandé ce tatouage. Tu étais peut-être loin mais tu es resté encré en moi. Personne n'a compris pourquoi j'ai fais ça derrière mon oreille, derrière celle-ci en particulier... Mais, moi je sais, c'est tout ce qui compte. ». Pourquoi derrière l'oreille droite ? Parce que c'est dans cette oreille qu'Alec m'avait murmuré que tout allait bien se passer le soir où il a tué notre père. Ça peut paraître idiot, mais je n'oublie rien, j'ai une sacrée mémoire et ce genre de choses, ça ne s'oublie pas. J'essuyais délicatement une larme qui coulait le long de ma joue tout en lui souriant, le laissant admirer le tatouage, délicat et fin.



_________________

i'm unbreakable.
brightest smiles hide the biggest pains
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Where are the people that accused me ? The ones who beat me down and bruised me. They hide just out of sight, can't face me in the light. They'll return but I'll be stronger ! God, I want to dream again, take me where I've never been. I want to go there, this time I'm not scared. Now I am unbreakable, it's unmistakable. No one can touch me, nothing can stop me. All you need to do is just trust ♬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 205
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 26/12/2012

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Mar 15 Jan - 18:20

Le rêve devenait réalité, après deux ans de recherche et cinq de séparation. La vie avait fait son chemin, d'un côté comme de l'autre, et ils avaient évolué, différemment. Pour cause, la jeune femme était restée un moment avec leur mère, si peu affectueuse et ne croyant pas un mot de ce qu'Alec lui avait raconté, et puis l'orphelinat et enfin une famille qui semblait la rendre heureuse. Alec, après une gifle monumentale de sa mère, avait été placé en maison de correction, comme si un avenir d’assassin se dessinait devant lui suite à cet acte désespéré pour protéger sa soeur, où il était resté trois ans. Ils l'auraient bien gardé un peu plus longtemps que prévu, seulement il était majeur et c'était à lui que revenait la décision. Autant dire qu'il n'avait pas beaucoup réfléchi. A sa sortie, il avait fait connaissance avec pas mal de monde, renoué avec la vie "normale", même s'il avait quinze ans lorsqu'il l'avait quittée, et la suite on la connaissait. « En effet, on a pas à se plaindre. Une chance que ce masque ne te rende pas méconnaissable. » Il désigna l'objet qu'elle avait jeté par terre. « C'aurait été idiot de se croiser sans se reconnaître. » La plus grosse bêtise de sa vie aurait sans aucun doute été de la voir sans savoir que c'était elle. D'autant plus qu’elle était simplement unique et inratable. Il lui donna une tape sur le bras lorsqu’elle annonça qu'elle appréciait la vie de fille unique. Il allait répondre à la suite, mais resta sans voix à la découverte de son tatouage, étonné, presque ému par l'intention. Il devait être le seul à comprendre pourquoi il se trouvait derrière son oreille, et la raison lui faisait encore plus d'effet. Il y avait tant repensé... Il baissa les yeux durant une seconde lorsque la pensée qu'il s'était trimbalé ces cinq années lui revint, il lui avait menti. « J'espère que ton petit ami ne s'appelle pas Antoine, Anthony ou Armel, il serait vexé d'apprendre que ce n'est pas pour lui. » Tout ce qu'il parvenait à dire, une blague idiote pour masquer son désarroi. Elle ne serait sans doute pas dupe, elle le connaissait, il avait toujours camouflé ses émotions avec de l'humour, toujours eut peur de se montrer sensible à quelque chose, même une preuve d'amour de sa soeur. Cela le mettait mal à l'aise alors paf, il se rendait ridicule pour ne pas l'avouer. « Et j'aime pas ces prénoms. » Il lui adressa un léger sourire, puis l'attira à lui lorsqu'il la vit de nouveau verser une larme. A ce rythme là, elle serrait déshydratée dans deux minutes. Et, en plus de cela, aurait réussi à le faire pleurer aussi. Exploit que personne n'était parvenu à relevé depuis bien des années. « C'est... pour ce que je pense que c'est ?! » Toujours s'exprimer très clairement, Alec faisait cela à merveille. Professeur d'éloquence aurait été un boulot pas mal pour lui.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je prie avec un seul mot, un nom [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Aloa
« It’s for you I walk through a storm It’s for you I lay me down There is nothing that I wouldn’t do for you When you call I’ll be right there I’ll turn my world right around for you Don’t you see, don’t you see I’m here »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 29
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Mar 15 Jan - 23:18


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


« C'est vrai. Et une chance qu'on ait un mauvais sens de l'orientation aussi ! » Je prenais la parole, penchant légèrement la tête, comprenant parfaitement à quoi il jouait, chose dont il devait se douter « Alec... ». Mon frère est pudique au niveau de ses sentiments, mais je savais qu'intérieurement il était touché. Je l'espérais du moins. Puis je reprenais, pour effacer son malaise face à cette preuve d'amour, en souriant « Le jour où je me ferais tatouer le nom de n'importe quel type sur le corps, il est pas prêt d'arriver ! », je riais légèrement « ... Encore moins si je me trouve un petit copain du nom d'Armel ! Tu l'as cherché loin celui là ! ». Je me blottissais contre lui, je n'arrivais pas a retenir mes larmes de joies, que voulez-vous. En un regard, en un mot, Alec et moi nous comprenions, c'est pourquoi j'avais obtenu depuis longtemps maintenant, un doctorat en "compréhension du Alec en toute circonstances". Je l'étreignais doucement « Oui, c'est bien pour ça... ». Je me détachais ensuite, pour le regarder dans les yeux, n'appréciant pas forcément de repenser à mon enfance, mais j'étais obligée de l'évoquer « Je suis désolée pour tout Alec... ».




_________________

i'm unbreakable.
brightest smiles hide the biggest pains
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Where are the people that accused me ? The ones who beat me down and bruised me. They hide just out of sight, can't face me in the light. They'll return but I'll be stronger ! God, I want to dream again, take me where I've never been. I want to go there, this time I'm not scared. Now I am unbreakable, it's unmistakable. No one can touch me, nothing can stop me. All you need to do is just trust ♬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 205
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 26/12/2012

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Mer 16 Jan - 16:48

Sa remarque lui tira un sourire, ils n'avaient jamais été très doués pour s'orienter, en effet, mais cela leur servait aujourd'hui. Encore un défaut qui n'en était plus un. « Tu tiens tout de ton grand frère chéri. » Il n'y avait aucun doute là-dessus, Alec était un modèle parfait pour sa soeur depuis toujours... Qui ne le connaissait que trop bien pour se laisser avoir pas son humour idiot. Ils se connaissaient par coeur, il ne pouvait pas lui cacher son malaise. Mais cela ne coûtait rien d'essayer. « Chut... » Fit-il simplement, dans un souffle. Murmure qui signifiait beaucoup, il n'avait pas la moindre envie de dévoiler ses sentiments et, de toute façon, elle avait déjà compris. Tout ce qu'elle pourrait dire ne ferait jamais qu'empirer les choses. « Rassures-toi, je t'en empêcherais... Surtout s'il s'appelle Armel ! » Alec ne se demandait pas pourquoi sa soeur avait fait placé son tatouage à cet endroit, par contre il aurait aimé savoir pourquoi c'était tellement important. Parce que, pour une bonne partie du "tout", cela ne s'était pas bien passé. Il lui avait menti, il l'avait su en le disant cinq ans plus tôt, mais il l'avait dit, souhaitant de tout coeur avoir raison. Il acquiesça d'un lent signe de tête en passant une main dans ses cheveux, déjà bien décoiffés par toutes les fois où il avait répété ce geste. Les excuses de la jeune femme le laissèrent perplexe, puis il comprit et secoua vivement la tête. Elle avait tord, il n'y avait pas de quoi s'en vouloir. Si quelqu'un, encore de ce monde, devait peut-être s'en vouloir, c'était lui. Il avait tué leur père. Mais, malgré tout ce que sa mère lui avait dit, malgré les regards censés le culpabiliser, il ne regrettait rien. Ce n'était la faute de personne, personne d'autre que leur père. S'ils pouvaient encore l'appeler ainsi. Il avait brisé toute leur enfance en une fraction de seconde, avec une seule pensée déplacée. Qui était le monstre dans l'histoire ? « Dé... Désolée ? Tu n'as pas à l'être. Tu n'as rien fais de mal, la victime là-dedans c'est toi, toi et personne d'autre. Je l'ai fait pour toi, et il n'avait qu'à se contrôler. Je... Te protéger à toujours été le plus important. » Alec avait totalement perdu son sourire, sa bonne humeur et son envie de faire rire. D'un coup, il lui semblait revenir à la première fois qu'il avait dû tout raconter. Justifier. « Tu n'as rien à te reprocher, tout comme moi je ne peux pas m'en vouloir de t'avoir protégée. Ce n'est pas toi qui m'a abandonné, ce n'est pas toi qui m'a dit que je ne méritais pas de vivre après cela, ce n'est pas... » Il arrivait à court de mots, et il y avait encore tellement à dire. Tout ce qu'il souhaitait, c'était qu'elle cesse de souffrir. Il ne voulait pas que, pour elle, croiser son regard signifie replonger dans le passé. Malheureusement, il tenait beaucoup de leur père, physiquement. Il avait son regard et ses expressions, avec un meilleur fond sûrement. Il ne voulait pas devenir une sorte de pense-bête qui lui rappelle de penser à ce qu’elle avait enduré. Il voulait être son grand frère, la faire rire, la protéger, la consoler, être là pour elle comme avant.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je prie avec un seul mot, un nom [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Aloa
« It’s for you I walk through a storm It’s for you I lay me down There is nothing that I wouldn’t do for you When you call I’ll be right there I’ll turn my world right around for you Don’t you see, don’t you see I’m here »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 29
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Jeu 17 Jan - 17:34


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je souriais, lançant pour le taquiner « Sauf que je suis plus drôle que toi, c'est un fait ». Toujours avec un sourire radieux, je reprenais au sujet d'un éventuel petit ami, en riant « C'est bon a savoir, je veux éviter de me retrouver avec un Armel dans mon entourage ». Alec et moi plaisantions sur tout et rien, il n'y avait aucune prise de tête, pratiquement tout était sujet au rire. Je remarquais que mon frère était assez pensif. Je demandais en fronçant un peu les sourcils « A quoi tu penses... ? ». Alec avait l'air préoccupé, j'avais l'impression qu'en plus de masquer ses sentiments, il y avait quelque chose d'autre. J'espérais que ce n'était qu'une simple impression, parce que je détestais qu'on me cache des choses, surtout lui. Puis je pense qu'il était temps qu'on se confie un peu, même si nous devions parler du passé... Je secouais légèrement la tête « Si... Si j'avais été plus discrète, tu n'aurais rien su, et l'autre lâcheuse s'en serait peut-être rendue compte. Tu n'aurais pas été impliqué et on aurait continué de grandir ensemble. C'est pas entièrement de ma faute, je le sais, mais je trouve que j'aurais pu agir autrement... ». Mon psychologue m'avait dit que j'avais agit normalement en appelant la personne que j'aimais le plus chez moi, et tout ça... Mais je culpabilisais, c'est comme ça, et maintenant que je l'avais retrouvé, je me devais de dire ce que je ressentais à mon frère, une bonne fois pour toute. « Il fallait surtout que je te remercie, parce que même si notre séparation et le reste de ma vie, tout comme la tienne, n'a pas été facile, tu m'as sauvée... Tu as pris de sacrés risques... Je te remercierais jamais assez d'avoir mit fin à mon calvaire... », je lui faisais un petit sourire, la gorge toujours nouée.




_________________

i'm unbreakable.
brightest smiles hide the biggest pains
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Where are the people that accused me ? The ones who beat me down and bruised me. They hide just out of sight, can't face me in the light. They'll return but I'll be stronger ! God, I want to dream again, take me where I've never been. I want to go there, this time I'm not scared. Now I am unbreakable, it's unmistakable. No one can touch me, nothing can stop me. All you need to do is just trust ♬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 205
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 26/12/2012

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Jeu 17 Jan - 18:28

En effet, elle tenait beaucoup d'Alec. Jusqu'à l'habitude de taquiner tout le monde sur tout. Personne n'était plus drôle que lui, impossible. « C'est ça. » Si seulement elle parvenait à avoir un petit ami, car il mènerait toute une enquête sur quiconque s’approcherait d'un peu trop près de sa petite soeur. Il l'avait retrouvée, ce n'était pas pour qu’elle s'enfuie en Alaska avec le premier Armel venu. Pourquoi l'Alaska ? Allez savoir... « Soit un peu gentille, il peut être très bien avec un prénom comme celui-là hein, regarde-toi ! » Il lui tira la langue, chacun son tour. En fait, Eden avait été tiré des mots qu'ils savait prononcé à la naissance de sa soeur, à trois ans. C'était en quelque sorte grâce, ou à cause, de lui qu’elle s'était prénommée ainsi. Il ne le savait pas encore, mais elle avait justement changé de nom. Le jeune homme sortit de ses pensées et baissa son regard sombre sur sa soeur. Il voulut hausser les épaules mais sa langue fut plus rapide. « Curieuse. Entre autre, je pense à toi, ça te suffit ? » C'était vrai, juste très, très simplifié. Il aurait souhaité lui parlé de tout ce qui le tracassait, mais ce n'était pas le moment, aussi bien pour le problème du mensonge que pour tout le reste. Il voulait concentrer cette soirée et les jours à venir sur elle. Et puis, elle savait parfaitement qu'il ne parlait jamais de lui ou de ce qu'il pensait, autant essayer de faire parler une pierre. Elle était têtue, autant que lui, mais elle ne pourrait jamais lui faire dire qu'elle avait une part de responsabilité. Agir autrement ? Bien entendu, qu'est-ce que cela aurait aidé, qu'est-ce qu'ils auraient mieux vécu si leur père avait continué... Il secoua la tête à son tour, une nouvelle fois. « Ah oui, parce que tu trouves que cela aurait été mieux ? Elle aurait pu le découvrir, elle n'aurait rien fait. Tu le sais. J'ai fais ce qui me semblais bon, et je ne regrette rien. Tu n'as pas à te reprocher ce qui s'est passé ensuite. » Oui, il aurait pu en être autrement, mais pas grâce à leur mère. Elle cherchait une justification à ce qu’elle pensait, mais elle avait tord. Elle aimait son mari plus que ses enfants, cela avait quasiment toujours été clair. Elle préférait les perdre eux. « Tu es là et c'est tout ce qui compte, je n'ai pas besoin que tu me remercies. » Surtout qu'Alec n'avait jamais aimé cela. Sentimentalisme et remerciements touchants pleins de larmes, ce n'était pas son truc.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je prie avec un seul mot, un nom [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Aloa
« It’s for you I walk through a storm It’s for you I lay me down There is nothing that I wouldn’t do for you When you call I’ll be right there I’ll turn my world right around for you Don’t you see, don’t you see I’m here »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 29
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Jeu 17 Jan - 19:26


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je souriais et posais ma main sur son épaule, comme une bonne copine qui rassure une amie « Ah ouais ? Bah je te le laisse alors... ». Je prenais un petit air outré, lui frappant doucement le bras « Nan, toi regarde toi ! », lançais-je en prenant un air de petite gamine, tirant rapidement la langue. J'arquais un sourcil, intriguée « Je sais. Développe, et essaye pas d'esquiver, je te harcèlerais toute la soirée si nécessaire ! », j'avais croisé les bras pour prendre un petit air strict, sachant parfaitement que j'allais avoir du mal a lui faire décrocher un mot sur ses pensées. D'un geste de la main, je balayais ce sujet délicat « C'est bon, je veux plus parler d'elle. Qu'elle pourrisse dans son coin et qu'elle meurt seule, si c'est pas déjà fait », oui j'étais agacée, oui j'avais la haine. C'est moi qui avais commencé a parler d'elle, je sais bien, mais je ne supportais pas qu'on s'étende sur le sujet. Ce sujet me fait passer par pleins d'émotions, et c'est très délicat. Je me reprenais, pour ne pas m'énerver inutilement, étant donné que j'avais une vie meilleure aujourd'hui « Je suis contente de te revoir en tout cas, Alec... Et il faut que je te dise quelque chose. ». Je remettais une mèche de cheveux derrière mon oreille, en prenant un air sérieux, je savais que ce que j'allais lui dire n'allait pas lui plaire, parce que mon ancien nom n'avait pas été trouvé au hasard, mais bon, il le fallait « Ça fait quelques années que j'ai changé de nom. Aujourd'hui, je m'appelle Tiffany. Tout le monde m'appelle comme ça, c'est officiel... Alors... alors j'aimerai que tu ne m'appelle plus Eden... ». J'avais dit tout ceci sur un ton assez sec, mais c'était involontaire. Rien que le fait d'avoir prononcé mon ancien prénom m'avait fichu la chair de poule.




_________________

i'm unbreakable.
brightest smiles hide the biggest pains
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Where are the people that accused me ? The ones who beat me down and bruised me. They hide just out of sight, can't face me in the light. They'll return but I'll be stronger ! God, I want to dream again, take me where I've never been. I want to go there, this time I'm not scared. Now I am unbreakable, it's unmistakable. No one can touch me, nothing can stop me. All you need to do is just trust ♬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 205
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 26/12/2012

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Ven 18 Jan - 18:45

Avec tout ce qu'il disait à tout le monde, Alec finirait avec des coups bleu sur le bras. Quoi qu'il en soit, sa soeur avait toujours aimé le taper. « C'est facile de me retourner ce que je te dis ! » Sa réponse ne semblait pas beaucoup plaire. Il n'en avait rien à faire, il n'avait jamais cédé lorsqu'on le harcelait pour avoir une réponse, elle devait le savoir, autant ne pas gaspiller sa salive en de vaines tentatives. « Je pense à toi bébé, je pense à toi qui apprend à marcher, je pense à toi qui pleure parce que tu es tombée,... T'as compris, non ? » Le jeune homme lui décocha un sourire moqueur, elle ne tirerait plus grand chose de lui, bien qu'il soit clair et net qu'il ne lui dévoilait même pas un quart de ses pensées. Elle posait les questions et il se faisait engueuler pour ses réponses ? Super ambiance de retrouvailles. Il arqua un sourcil et croisa les bras. « Je savais pas que tu étais devenue une tigresse en grandissant. » Il ne voulait pas se disputer avec sa soeur, mais il n'allait pas non plus se laisser faire. Ouah, un air sérieux, qu'allait-elle annoncer de si grave... A vrai dire, il s'attendait à tout, sauf à cela. Lorsqu'on vous choisit un prénom, ce n'est pas pour rien. Avait-elle oublié pourquoi on l'avait nommée ainsi ? C'était encore une des seules preuves du fait que, lui aussi, il avait un peu compté pour ses parents, à une époque. Un ton sec et cela passait plus facilement peut-être ? Ou, du haut de ses dix-sept ans, espérait-elle se faire obéir par son frère ? Il aurait pu lui dire qu'il serrait incapable de l'appeler Tiffany, mais il était également incapable de ne pas penser à ce choix pas du tout anodin qu'avait été son véritable prénom, et cela le blessait. « OK, tu fais ce que tu veux de ton prénom, c'est pas comme si cela avait une quelconque importance, c'est pas comme si ça comptait ! » Alec ne parvenait pas çà garder son calme, cela comptait. Pour lui. Elle pouvait s'appeler comme elle le voulait, après tout il n'avait rien à dire, et tant mieux si elle vivait mieux en Tiffany qu'en Eden. Mais il ne digérerait pas facilement. Ce qui semblait détail aux autres, ce que l'on disait superflu face à la joie de retrouver sa soeur, cela avait de l'importance pur lui. Le prénom qu'il lui avait en quelques sorte choisi lui tenait à coeur. Eden, ou plutôt Tiffany, lui en voudrait sans doute d'attacher tant d'importance à cela, mais il s'en fichait. Il était borné, il resterai braqué sur ce qu'il pensait. S'il le fallait, il ne ferait que la tutoyer pour n'avoir à prononcer aucun de ces deux prénoms.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je prie avec un seul mot, un nom [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Aloa
« It’s for you I walk through a storm It’s for you I lay me down There is nothing that I wouldn’t do for you When you call I’ll be right there I’ll turn my world right around for you Don’t you see, don’t you see I’m here »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 29
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Ven 18 Jan - 21:18


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je fronçais les sourcils avec exagération, prenant une moue boudeuse « Pfff bah d'accord, garde tout pour toi, c'est pas comme-ci ça faisait des années qu'on s'était pas vu hein ». Pour répondre a son sourire moqueur, je fis un petit sourire forcé avec un petit bruit du style « hinhin » telle une gamine. Je ne lui en voulais pas, mais c'est vrai que j'aurais aimé qu'il soit sincère et qu'il me dise, pour une fois, ce qui lui passait par la tête. Mais j'étais trop contente de le revoir pour lui en vouloir. « Bah oui, je ne suis pas une victime abattue, c'est fini ce temps là », répondis-je en haussant les épaules. Et très vite, l'ambiance devint tendue. Alec était froid... Apparemment, il avait mal prit la façon dont j'avais parlé, il ne semblait pas comprendre... Sa réponse me fit serrer les mâchoires, légèrement agacée, oui, dès que quelque chose ne va pas avec lui, j'ai tendance a m'énerver assez vite car je déteste qu'on soit en désaccord « C'est quoi cette réaction ? Sérieusement, tu m'en veux ? ». Je secouais légèrement la tête, le dévisageant, ayant presque les larmes aux yeux « Je sais que c'est important, que ce prénom comptait pour toi ! Ça n'a pas été facile de faire ce choix, crois moi. Mais garder ce prénom, c'était rester la même personne qu'avant, celle qui a enduré des choses ignobles et pour prendre un nouveau départ c'est pas l'idéal... ». Je fis une brève pause avant de reprendre « Et si tu le prends comme ça, eh bien tu m'appelleras Truc, ou Machin, Bidule même, peu importe. Ça m'embêterais que tu t'arraches la bouche en m'appelant Tiffany, tu vois. ». Je m'appuyais contre le mur, en le fixant, déçue.




_________________

i'm unbreakable.
brightest smiles hide the biggest pains
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Where are the people that accused me ? The ones who beat me down and bruised me. They hide just out of sight, can't face me in the light. They'll return but I'll be stronger ! God, I want to dream again, take me where I've never been. I want to go there, this time I'm not scared. Now I am unbreakable, it's unmistakable. No one can touch me, nothing can stop me. All you need to do is just trust ♬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 205
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 26/12/2012

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Sam 19 Jan - 18:22

Se confier n'était pas le genre de la maison, une seule et unique personne parvenait à lui délier la langue, et Alec avait peur de al blesser en lui confiant les derniers évènements. Il ne parlait plus de ses préoccupations, il n'allait pas commencer avec sa soeur. « C'est dommage que je sois plus fort que toi à ce jeu là. Tu n'auras pas insisté bien longtemps. » Il lui sourit, normalement cette fois. Elle en semblait pas lui en vouloir, mais il comprenait qu'elle veuille savoir. Ils ne s'étaient plus vus depuis cinq ans, ils avaient des choses à se dire, et il refusait. « Je te préférerais en bébé tigre, je dois dire, ce serait le juste milieu. » Dit le grand fauve... Hum. L'annonce ne le mit pas hors de lui, c'était pire que cela. Il se contenait du mieux qu'il le pouvait, mais elle ne l'y aidait en rien. Les larmes qui commençaient à emplir ses yeux ne suffisaient pas à l'attendrir. « Et qu'est-ce que tu croyais ? Je ne veux pas te mentir, alors oui, tu ne me verras pas sauter de joie en disant oh, que c'était un bonne idée ! Et oui, je m’énerve pour un rien, il me semble que c'est de famille, tu vois. » Son regard s'était durci, il n'avait pas accepté qu’elle l'agresse presque, verbalement, à cause de leur mère dont ELLE avait commencé à parler. N'avait-il pas, lui aussi, des raisons de se mettre en colère à ce sujet ?! « Alors vas-y, change-moi aussi ! Je suis sûr que je te rappelle ton enfance catastrophique, excuse-moi d'être ton frère. » Lui qui n'aimait pas le sentimentalisme, il aurait dû être comblé, c'était tout le contraire. Mais il n'avait jamais voulu se disputer avec elle. Alec passa une main dans ses cheveux, soupirant, et s'approcha du mur où elle s'était adossée. Il la décevait, comme toujours, il ne savait faire que cela. « Je ne veux pas te blesser, mais tu pourrais peut-être penser à faire de même avec moi... C'est difficile pour moi aussi, et tu sais je je t'aime quoi que tu fasses. Mais je en compte pas m'arracher la bouche, pour cela aussi tu avais raison. » Ne pas céder totalement, et puis quoi encore. Son ton s'était pourtant radoucit, et il vint se placé dos au mur à côté de sa soeur, s'emparant doucement de sa main, espérant qu’elle ne s'entête pas à le repousser.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je prie avec un seul mot, un nom [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Aloa
« It’s for you I walk through a storm It’s for you I lay me down There is nothing that I wouldn’t do for you When you call I’ll be right there I’ll turn my world right around for you Don’t you see, don’t you see I’m here »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 29
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Sam 19 Jan - 20:25


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


« T'es le plus fort parce que je le veux bien, c'est tout », c'était vrai ! Je n'insistais pas trop pour l'instant, mais plus tard, j'allais bien entendu essayer de le pousser a se confier un peu... Je levais les yeux au ciel en esquissant un sourire, bébé tigre, n'importe quoi. Je dévisageais Alec, un air désagréable affiché sur mon visage « J'ai jamais dit que tu devais sauter de joie ! Et je ne te demandais pas ton avis. C'est ma vie, et mes choix, c'est comme ça. C'était a titre purement informatif, parce que j'estime que c'est la moindre des choses que tu le sache ! ». Je pris un air choqué en entendant ses propos. Cela faisait longtemps que je n'avais pas été dans un tel état, entre colère et tristesse. Quelques larmes m'échappèrent alors que je reprenais, haussant le ton, chose que je ne faisais que très rarement « Qu.. Quoi ?! Nan mais tu t'entends ou pas !!?? C'est quoi ce délire ! Il n'a jamais été question de te changer ou quoi que ce soit !! Arrête de trouver un prétexte pour me gueuler dessus et me parler comme ça ok ? J'te fais juste part de quelque chose d'important pour moi. Je comprends ta réaction, mais ce que tu viens de dire, c'est trop, t'as pas le droit de dire des horreurs pareilles ! ». Je soupirais longuement, appuyée contre le mur... J'étais déçue que nos retrouvailles soient aussi tendues, et je n'avais qu'une envie, aussi surprenante soit-elle, qui était celle de m'en aller le plus vite possible sans me retourner. Mais mon cœur ne voulait pas me laisser faire ça, alors je restais là, les jambes en cotons, outrée par ce que mon frère avait osé dire un peu plus tôt. Je le regardais se rapprocher avant de détourner le regard pour regarder le mur d'en face, le regard embué de larmes, en l'écoutant attentivement. « Tu ne veux pas me blesser mais c'est ce que tu viens de faire. Puis bien sur, c'est a moi de tout faire pour ne pas te blesser... En tout cas moi, c'était involontaire. J'ai pas fais ça pour te faire du mal, j'ai voulu être égoïste pour une fois et j'ai pensé a mon bien être avant tout. Je savais que ça allait te déplaire mais je pensais que tu allais faire un effort, comme essayer de me comprendre par exemple. », je n'avais reposé mon regard sur lui qu'à la fin de ma phrase, pour le fixer avec un regard triste, tout comme le dernier regard que je lui avais adressé en le voyant partir pour la maison de correction. Je baissais les yeux en sentant sa main attraper la mienne. Je laissais faire, sans pour autant serrer la sienne. Je reprenais d'une petite voix, le regard vide l'espace d'un instant « ...j'ai juste gardé Grey... Parce que le retirer, c'était renier mes origines, ma vie, et mon frère. Et ça, je ne le voulais pas. Faire disparaitre Eden, c'est venu naturellement, mais jamais je n'ai pensé a changer de nom, juste parce que c'est le tien également. ».




_________________

i'm unbreakable.
brightest smiles hide the biggest pains
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Where are the people that accused me ? The ones who beat me down and bruised me. They hide just out of sight, can't face me in the light. They'll return but I'll be stronger ! God, I want to dream again, take me where I've never been. I want to go there, this time I'm not scared. Now I am unbreakable, it's unmistakable. No one can touch me, nothing can stop me. All you need to do is just trust ♬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✖ PÂTISSERIES VENDUES : 205
✖ EN CUISINE DEPUIS LE : 26/12/2012

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   Lun 21 Jan - 10:27

« La modestie est à ajouter à tes nombreuses qualités. » La phrase n'était pas totalement ironique, elle avait beaucoup de qualités, ça c'était vrai. Mais pas la modestie. « Et toi, tu ne veux pas me dire à quoi tu penses par hasard ? Ne réponds pas un truc trop prévisible, je t'en prie, ça m'embêterait d’avoir à te dire que ta réponse est nulle et pas recherchée. » Alec allait se prendre un nouveau coup sur le bras, ou bien elle allait pousser une gueulante, ou bien le prendre, et on retirerait susceptible de ses défauts. Elle pourrait afficher l'air le plus désagréable qu’elle trouverait, cela ne changerait rien. Bien sûr que c'était trop tard, il n'était pas idiot, il savait qu’elle l'en informait sans se demander ce qu'il en penserait. « Tu m'étonnes que tu ne voulais pas mon avis. Il me semble que c'est un peu trop tard pour cela, de toutes manières ! » D'accord, c'était ignoble, et il n'aurait pas supporté qu'on lui dise cela, mais, sur le coup de la colère, tout était bon à dire, aussi faux et imbécile que cela puisse être. « Je n'ai pas le droit ? Très bien, dis-moi ce qui est bien ou non, puisque tu es si sûre d'être toujours tellement parfaite, puisque tu sais tout mieux que moi. » Il aurait pu continuer longtemps comme cela, faire une liste de tout ce sur quoi elle avait raison et qu'il refusait d'admettre, dire tout ce qu'il avait sur le coeur, peut-être. Mais non, cela n'aurait strictement servi à rien. Alec savait qu'il la blessait, en fait, il leur faisait du mal à tout les deux. Ils se blessaient mutuellement, sous le coup de la colère, ne trouvant rien d'autre à répliquer que des choses encore plus épouvantables. Dès choses qu'ils n'auraient jamais dû ne serait-ce que penser. Avec son regard triste et embué de larmes, elle allait le faire craquer. Il se souvenait parfaitement du regard qu’elle lui avait lancé lorsqu'il était parti dans une voiture de police, pas le plus beau jour de sa vie, mais il avait gardé cette image de sa soeur, et cela lui avait brisé le coeur en des millions de petits morceaux. A cet instant, son regard sombre planté dans celui de Tiffany se voulait rassurant. « Hey, j'ai pas dis ça, d'accord !? On doit faire un effort, tout les deux, et je sais que j'ai mal réagi, pas besoin d’acquiescer, je sais. Tu ne peux pas non plus me dire que tu ne comprends pas, tu as faillit m'égorger pour avoir parlé de maman. » Il ne comptait pas non plus faire tout le travail, il ne pouvait pas tout faire pour se réconcilier avec elle sans obtenir de réponse. Il était persévérant et têtu, mais pourquoi avait-il donné cet exemple à sa soeur !? Il serra doucement sa main dans la sienne, acquiesçant légèrement, cherchant ses mots. « J'ai conscience que tu ne tenais pas à rester cette petite fille torturée. Et ça me t... ça me fait plaisir que tu n'ai pas pris le nom de tes... tes parents. » Alec avait faillit dire que cela le touchait, ce qui n'était pas faux, mais hors de question de le dire. Il avait également trébuché sur le dernier mot, parce qu'il ne voyait pas sa soeur avec d'autres parents, même si les leurs avaient été de très mauvais exemples. Il ne voyait pas comment ils pouvaient être frère et soeur avec des parents différents. Cela pouvait paraître idiot, mais il avait beaucoup de mal avec ça. « Tu veux vraiment te souvenir de nos retrouvailles comme de la meilleure dispute de notre vie ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je prie avec un seul mot, un nom [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Aloa
« It’s for you I walk through a storm It’s for you I lay me down There is nothing that I wouldn’t do for you When you call I’ll be right there I’ll turn my world right around for you Don’t you see, don’t you see I’m here »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tiffany & Alec | For me, there was nothing more important than family...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SEA SUGAR AND SAN DIEGO™ :: 
 :: Le château de san diego :: Les couloirs labyrinthiques
-